Généalogie de la Philosophie des Lumières: de Nietzsche à la pensée postcoloniale

Autores

  • Julien Rajaoson (Institut d’Études Politiques de Grenoble – Sciences Po, Grenoble, France) UMR PACTE CNRS

Palavras-chave:

Études Postcoloniales. Philosophie Morale et Politique. Éthiques. Philosophie des Lumières. Inégalités.

Resumo

– La pensée postcoloniale est une épistémologie critique – que l’on peut qualifier de radicale – qui provient de la mission civilisatrice du colonialisme, de sa matrice et de son legs. Contrairement à ce que laisse présupposer le préfixe du terme postcolonial, cette réflexion n’est nullement réductible à l’analyse de situations chronologiquement ultérieures au moment colonial. L’objet de la critique postcoloniale est le grand récit rationaliste, linéaire et séculier émis par la philosophie des Lumières, derrière lequel se tient une vision unilatérale et linéaire d’un devenir historique qui serait identique et valable pour chaque nation. Malgré sa prétention universaliste, la philosophie des Lumières ne parvient pas – semble-t-il – à transcender son lieu d’énonciation: elle s’apparente bien plus à une tendance à percevoir le monde à travers la lorgnette européenne, ou occidentale, qu’à une philosophie proprement dite.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Publicado

2022-10-04

Como Citar

Rajaoson (Institut d’Études Politiques de Grenoble – Sciences Po, Grenoble, France), J. (2022). Généalogie de la Philosophie des Lumières: de Nietzsche à la pensée postcoloniale. Revista Brasileira De Estudos Da Presença, 8(2), 301–322. Recuperado de https://www.seer.ufrgs.br/index.php/presenca/article/view/68691

Edição

Seção

Outros Temas