Images et dés-effacement de l'histoire coloniale française. Autour de l'exposition Algérie 1830-1962 (Paris, Musée de l'Armée, 2012)

Sébastien Denis

Resumo


Résumé

L'exposition Algérie 1830-1962, qui s'est tenue au Musée de l'Armée (Paris, France) en 2012 à l'occasion du cinquantenaire de la fin de la guerre d'Algérie, a été l'occasion d'une réflexion sur le rôle des images dans une reconfiguration de l'histoire des relations franco-algériennes. Il s'agissait pour l'institution militaire, et pour les trois commissaires de l'exposition (dont l'auteur de ces lignes), de « libérer » le traitement public de ces 132 ans d'histoire pour lancer des ponts entre les anciens acteurs de l'histoire coloniale et leurs contemporains, et entre les deux côtés de la Méditerranée aujourd'hui. Pour la première fois, une institution nationale française prenait à bras le corps la colonisation de l'Algérie comme un tout, entre 1830 et 1962, en tâchant de ne rien omettre - en particulier la violence inhérente à la colonisation.


Palavras-chave


Algérie coloniale. Décolonisation. Images. Relations franco-algériennes.

Texto completo:

PDF (Français (France))

Referências


ajustar o texto com as referências




DOI: https://doi.org/10.22456/2179-8001.98291

Direitos autorais 2019 Sébastien Denis

Licença Creative Commons
Este obra está licenciado com uma Licença Creative Commons Atribuição-NãoComercial-CompartilhaIgual 4.0 Internacional.

PORTO ARTE: e-ISSN 2179-8001


INDEXADORES

PROPESQ

"

LATINDEX

Resultado de imagem para redib logo